Tribune libre

Liste "Avec vous, une Ambition pour Chanteloup !"

Chères Chantelouvaises, chers Chantelouvais,

Face à la troisième vague de contamination qui frappe le pays, le Président de la République a décidé de renforcer les mesures sanitaires et de fermer les écoles et les crèches pendant 3 à 4 semaines. Ces décisions ne sont pas sans conséquences, en particulier pour les parents qui doivent, une nouvelle fois, réorganiser leur quotidien pour pouvoir accompagner leurs enfants.

Nous tenons cependant à rappeler aux Chantelouvais(es) que la Ville est à leurs côtés :

Les services d’accueils (petite enfance, scolaire et périscolaire) sont en place pour les personnels identifiés comme prioritaires (liste consultable sur www.gouvernement.fr) ;
Les services municipaux essentiels (centre communal d’action sociale, état-civil, urbanisme…) restent accessibles sur rendez-vous (plus d’informations sur www.chanteloup-les-vignes.fr) ;
L’activité des associations œuvrant dans le champ socio-éducatif est maintenue, notamment au sein de la Maison des associations, dans le respect des recommandations sanitaires ;
Un espace public numérique animé par un conseiller dédié est à disposition sur rendez-vous pour accompagner les parents et répondre aux besoins d’impression. Une permanence téléphonique est également ouverte tous les jours de 9h à 12h au 07 56 05 56 27 ;
Les marchés du mercredi et du samedi sont maintenus (uniquement pour les denrées alimentaires) afin de permettre à toutes les familles de s’approvisionner ;
L’organisation d’activités en extérieur est prévue pendant les vacances de Pâques pour offrir aux jeunes des distractions sportives, culturelles et citoyennes, en toute sécurité.

En parallèle, notre commune a déployé une stratégie vaccinale ambitieuse, tournée vers les publics les plus fragiles. Comme à chaque fois depuis le début de la crise sanitaire, l’engagement de tous a permis d’aller droit au but. Les services du Centre Communal d’Action Sociale et les élus ont ainsi contacté un grand nombre de personnes bénéficiaires avant de les emmener personnellement vers les centres de vaccination du territoire. Notre équipe s’est également impliquée de façon volontaire dans la création du centre de vaccination intercommunal, organisé en partenariat avec la Ville de Conflans-Sainte-Honorine.

Grâce à cette mobilisation exemplaire, la totalité des Chantelouvais(es) de plus de 75 ans enregistrés auprès de nos services ont pu être vaccinés (première injection) !

Nous vous rappelons d’ailleurs que les inscriptions à la vaccination se poursuivent au Centre Communal d’Action Sociale. Si vous avez plus de 60 ans et que vous souhaitez vous faire vacciner, contactez notre coordinatrice santé Julie Dieudonné-Trochon : 01 39 74 20 16 ou julie.dieudonne-trochon@chanteloup-les-vignes.fr


Chères Chantelouvaises, chers Chantelouvais

Depuis mars dernier, la crise sanitaire a mis les Chantelouvais à rude épreuve : les professionnels de santé, les commerçants, les forces de l’ordre, les entrepreneurs, les indépendants mais aussi les travailleurs précaires et les demandeurs d’emploi dont les perspectives se sont assombries.
Même si la pandémie affecte tout le pays, force est de constater que nos quartiers populaires sont les premières victimes de la crise économique et sociale.
Afin de sonner l’alarme, notre maire Catherine Arenou a pris l’initiative, avec une poignée d’autres maires (Roubaix, Vaulx-en-Velin, Grigny…), d’écrire une lettre au Président de la République.
Celle-ci a permis d’avancer plusieurs revendications fortes :

Flécher 1% du plan de relance (soit 1 milliard d’euros) vers les quartiers populaires pour renforcer l’emploi, l’éducation, la sécurité, la santé...
Renforcer le budget de la rénovation urbaine pour améliorer le cadre de vie de nos habitants ;
Créer un Conseil national des solutions pour accélérer le mis en oeuvre des actions qui marchent dans nos quartiers.

Publié le 14 novembre dernier, notre appel a été signé par plus de 200 maires et a reçu le soutien de nombreux parlementaires (dont le Président du Sénat Gérard Larcher).
Il a notamment permis l’organisation, le 30 janvier dernier, d’un Comité interministériel des villes.
A l’occasion de cette réunion exceptionnelle (le CIV n’avait pas été réuni depuis 2013 !), le Gouvernement a bien voulu donner suite à plusieurs de nos revendications à travers un plan de 3,3 milliards pour les quartiers populaires, dont 1 milliard dans le cadre du plan de relance et 2 milliards d'euros pour la rénovation urbaine. 
Le Premier ministre a également indiqué 15 autres mesures pour la sécurité, le logement, l'éducation et l'emploi.
Le message semble être passé ! Nous restons cependant mobilisés pour porter la voix de nos habitants.
Le 1er février, nous étions réunis à Garges-lès-Gonesse pour soutenir nos clubs sportifs de quartier ; bientôt, la Ville de Chanteloup-les-Vignes sera également partie prenante au premier Conseil national des solutions afin de promouvoir l’action solidaire de nos acteurs locaux (associations, habitants…).
Nous vous tiendrons bien évidemment informés de la suite de ce combat en faveur de l’égalité républicaine et de la solidarité !

Les élus de la liste "Avec vous, une Ambition pour Chanteloup !"

Liste "Ensemble Changeons Chanteloup"

Chers chantelouvais(es),

Avec l’arrivée du printemps, nos envies de voir fleurir les rebords de nos fenêtres, de nos balcons ou de nos jardins se font de plus en plus grandes. Nous sommes d’ailleurs ravis de revoir la vente des tulipes au profit du Lions Club.

C’est pourquoi nous souhaiterions proposer un système de grainothèque (bourse d’échange de graines) et pourquoi ne pas pouvoir bénéficier de cours de permaculture (optimisation des surfaces existantes et des ressources naturelles pour obtenir de meilleurs rendements sans produits chimiques).

Nos ainés s’inspiraient déjà de cette technique et nous souhaiterions redonner à notre ville cet air de campagne qui en a fait sa fierté et inculquer aux plus jeunes l’envie de respecter la nature.

Plusieurs propositions peuvent être mises en avant pour participer au développement de ces pratiques à savoir :

  • Organiser le ramassage des déchets verts
  • Broyer gratuitement les déchets
  • Favoriser le compostage
  • Permettre aux chantelouvais de se réapproprier leur ville en mettant à disposition les zones naturelles cultivables telles que les coteaux, la zone des gedrus et mettre en place en partenariat avec les bailleurs les jardins en pieds d’immeuble.

Beaucoup de ces projets sont à portée de main et nous demandons à la collectivité de bien vouloir s’intéresser à ces actions afin de les mettre en place pour le bien commun.

Au delà du simple fait de vouloir protéger notre environnement c’est tout un écosystème qui peut être instauré et favoriser l’intergénérationnel, nos ainés étant toujours ravis de transmettre leur savoir-faire.

Cette période de pandémie nous permet de réfléchir à d’autres modes de consommation, et, c’est là, l’opportunité de pouvoir les saisir.

Dans ce contexte compliqué, nous tenions également à rappeler que cette crise n’est pas sans causer des dommages collatéraux tels les violences conjugales ou la difficulté pour les professionnels des services d’aide et d’accompagnement à domicile confrontés quotidiennement à la détresse émotionnelle  de leurs patients. Nous nous permettons donc de vous rappeler les numéros à contacter en cas de besoin et aimerions qu’il puisse y avoir un accueil sur la ville.

Pour les violences conjugales : 17 ou 3919

Pour le soutien psychologique : 0805 38 39 49 (touche no 5) ou cellulespinvie78.fr


Cher(e)s chantelouvais(es)

Durant la campagne électorale nous avions lancé l’opération ville propre et mobilisé les habitants pour cette action qui ont répondu favorablement ;
Depuis madame la maire et son équipe ont adhéré à cette idée en réitérant cette action avec notamment l’action nettoie ton périmètre.
Nous invitons les habitants à participer massivement à ces actions qui contribuent à valoriser notre ville et préserver l’environnement .
Rappelons que la GPSEO a pris la décision de manière unilatérale sans consulter les populations concernées, de réduire le nombre de ramassage des déchets dans les zones d’habitats individuels, il nous paraît donc important de réduire au maximum nos ordures ménagères en attendant une solution qui conviendrait à tous.
Nous allons pour ce qui nous concerne interpeller la GPPSO sur les modalités de ce ramassage qui montre déjà des lacunes au niveau de l’organisation, certains habitants ont subi des oublis de collecte. N’oublions pas que le meilleur déchets est celui que l’on ne produit pas.
Le contexte sanitaire actuel ne nous permet pas de nous réunir autour d’évènements et d’actions. Nous espérons être en capacité dès  le printemps prochain, de mettre en place des ateliers d’échange de graines et de permaculture.

Les élus de la liste "Ensemble Changeons Chanteloup"

Hôtel de Ville

37 rue du général Leclerc
78570 Chanteloup-les-Vignes
Tél. 01 34 01 10 50
Punaise carte interactivePlan interactif  

Horaires d'ouverture au public : 
Lundi de 9h à 12h et de 14h à 17h
Mardi et vendredi de 9h à 12h
Mercredi de 9h à 12h et de 14h à 18h
Jeudi de 14h à 17h

randomness