Vendelin "Bébé" Weiss, dénicheur de talents

Vendelin Weiss

Coach historique du Ring de Chanteloup, Vendelin Weiss dit « Bébé » a formé de nombreux boxeurs, dont certains ont atteint le très haut niveau. Au meilleur de sa forme après une saison riche en victoires, il nous a ouvert les portes de son club. Portrait.

Chanteloup-les-Vignes et la boxe, c’est une grande histoire d’amour.
Depuis des décennies, la Ville porte ce sport dans ses tripes et voit régulièrement sortir de ses rangs des pugilistes de talent. Certains vont même jusqu’à dire que Chanteloup est une des capitales tricolores du « noble art ». Un rayonnement qui tient naturellement à la politique sportive de la municipalité mais qui doit surtout à l’énergie d’un homme : Vendelin Weiss, surnommé « Bébé », entraîneur du Ring de Chanteloup. Quand on croise le coach de 65 ans pour la première fois, le sobriquet de «  Bébé  » peut paraître un tantinet décalé ; pourtant l’intéressé le revendique fièrement. « J’ai ce surnom depuis que je suis petit. Ma famille m’a toujours appelé comme ça à cause de ma petite taille. Depuis c’est resté ; je ne suis même pas sûr qu’on connaisse mon vrai nom », s’esclaffe-t-il.

Regard bleu métal et carrure de cosaque, « Bébé » nous accueille au complexe sportif David Douillet. À peine entrés dans la salle de boxe, située au premier étage, nous sommes immédiatement saisis par l’âme du lieu. Les quatre murs de l’enceinte sont couverts d’affiches, de photos et d’articles de presse qui témoignent de 35 années de passion sportive et associative. Ils composent également une galerie de portraits qui ont marqué l’histoire de la boxe chantelouvaise. Il faut dire que « Bébé » a mis les gants à une ribambelle de champions, dont Gaëlle Amand (championne du monde WBC en 2013) et Tony Yoka (champion olympique en 2016).

À son contact, de nombreux jeunots sont devenus des amateurs prometteurs avant de rejoindre de plus grandes écuries. « Bébé » est en effet un dénicheur de talents hors-pair. Et la méthode qui est la sienne porte toujours ses fruits ! La saison 2018-2019 en est la preuve : durant cette année, les boxeurs du Ring ont fait moisson de titres locaux, nationaux et internationaux. Un résultat que Catherine Arenou a salué le 4 juin dernier en organisant une cérémonie en mairie.

Une affaire de famille et d’amitié

Issu de la communauté des gens du voyage, « Bébé » fait partie des rares qui connaissent aussi bien le Chanteloup-les-Vignes d’antan que celui d’aujourd’hui  ! Ayant grandi dans une caravane située au beau milieu des champs (sur lesquels seront construits des années plus tard le quartier de la Noé), il a pu voir la commune se transformer au fil des ans. « À la fin des années 60, il n’y avait aucun immeuble à Chanteloup, il n’y avait rien à part le village et quelques maisons perchées sur les coteaux », se remémore le natif de la commune. Chez lui, la boxe fait partie du patrimoine familial. Il partage d’ailleurs un lien de parenté avec l’ancien champion du monde des poids légers Julien Lorcy, actuel consultant sur SFR Sport. C’est donc assez naturellement qu’il est monté sur le ring avant de créer son propre club, avec le soutien actif de l’ancien maire Pierre Cardo.

Ainsi, près avoir pris ses quartiers au complexe sportif Jacques Anquetil (aujourd’hui complexe sportif David Douillet), au Cosec (aujourd’hui complexe sportif Laura Flessel) et même à l’école Ronsard, «  Bébé  » et sa bande s’installent au complexe sportif David Douillet au début des années 2000. Un déménagement qui permet à l'association de bénéficier d'une vrai salle de boxe avec du matériel fixe : fini de monter et de démonter les rings à chaque entraînement ! 

Les années de galère (qui ont quand même vu la formation de punchers emblématiques comme Sofiane Bensikhaled) font désormais partie du passé. L’aventure continue…

Désormais épaulé par Jimmy, son assistant qui « prendra la relève » dans « une dizaine d’années », «  Bébé  » poursuit son œuvre tout en préparant sa retraite. Une retraite qu’il ne peut concevoir comme une rupture avec son sport fétiche. «  Je pense que je continuerai à donner un petit coup de main, même quand je raccrocherai. La boxe restera toujours ma passion, c’est ma vie ». En attendant, sa priorité est de poursuivre la formation de ses jeunes pépites comme Anauel, Teddy, Maywene, Clyde ou encore son petit-fils Aidan. L’an prochain, le premier passera chez les pros, un an seulement après son arrivée dans la commune, et « Bébé » ne compte pas le lâcher en cours de route. «  Le Ring de Chanteloup est une famille. J'adore mes boxeurs qui sont comme mes enfants, à tel point que certains m’appellent « papa ». C’est la plus grande marque de respect que je puisse recevoir d’eux et je leur en suis très reconnaissant  », conclut «  Bébé  ». Longue vie au Ring de Chanteloup !

Coordonnées
78570
Chanteloup-les-Vignes
Contact : 

Si vous souhaitez pratiquer la boxe et/ou vous entrainer avec les licenciés du club, contactez Mr Weiss au 06 88 46 99 48

Hôtel de Ville

37 rue du général Leclerc
78570 Chanteloup-les-Vignes
Tél. 01 34 01 10 50
Punaise carte interactivePlan interactif  

Horaires d'ouverture : 
Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 18h.
Le samedi de 10h à 12h (deux samedis par mois, voir permanence élus, rubrique "Votre Ville")