La Polymultipliée, une course pionnière

Bernard Hinault emmène l’échappée, rue de Pissefontaine.

A l’initiative du Comité d’Organisation Intercommunal de la Polymultipliée (COIP) et de son Président Maurice Ridet, la Ville de Chanteloup-les-Vignes a dévoilé le 4 décembre dernier une stèle commémorant la « Polymultipliée ». Installé au pied de l’église Saint-Roch, ce monument rend hommage à près d’un siècle d’histoire sportive chantelouvaise mais aussi à une compétition qui aura profondément influencé l’évolution du cyclisme tricolore. Explications.

Une course qui a influencé l’évolution du cyclisme

Au début du XXe siècle, le dérailleur* est encore peu répandu sur les vélos français (alors qu’il se développait sur le circuit anglo-saxon). En 1913, Louis Roudaire, fondateur de la revue Le Cyclotouriste, a l’idée de créer une course destinée à populariser son utilisation : c’est la naissance de la Polymultipliée, dont le nom fait directement référence au système de changement de vitesse.
Dès les premières années, la course, dont la ligne de départ est située à Chanteloup-les-Vignes, comprend trois parcours : un pour les professionnels, un pour les amateurs et un autre pour les tandems mixtes. La formule fait florès !
Une foule nombreuse défile sur la montée de l’Hautil pour voir le dérailleur à l’œuvre. Celui-ci n’en reste pas moins interdit sur le circuit du Tour de France jusqu’en 1937… avant de devenir la norme ! Comme le souligne Maurice Ridet, « Chanteloup, c'est une épopée pour le cyclisme, la capitale mondiale du cycle avec dérailleur de l’époque. ». Néanmoins, malgré sa popularité, la course s’arrête en 1970, faute de moyens financiers. Mais l’histoire continue…

La renaissance de la course

En 1977, la Ville de Chanteloup-les-Vignes se dote d’un nouvel équipement sportif : le gymnase des Bruyères (qui deviendra, des années plus tard, le complexe sportif Laura Flessel). Cette infras-tructure permet au sport chantelouvais de se développer. Afin d’accompagner cette dynamique, une Association Omnisport est mise sur pied.
C’est sous l’impulsion de cette dernière que renaît l’idée de relancer la Polymultipliée (dont l’organisation sera reprise plus tard par le COIP).
En 1979, le maire de l’époque, M. Urbani, donne son feu vert pour organiser la course sous le nom de Trophée des Grimpeurs. Le jour J, les meilleurs cyclistes de l’époque sont rangés derrière la ligne de départ. Cette édition hors du commun sera notamment marquée par le duel épique entre Ber-nard Hinault et Joop Zoetemelk, dont le néerlandais sortira vainqueur.

Une organisation remarquable

A cette époque, la course s’étend sur 4 communes : Chanteloup-les-Vignes, Achères, Maurecourt et Triel-sur-Seine pour un parcours d'une centaine de kilomètres. Tandis que la société Monde Six s’occupe des contrats des équipes de coureurs professionnels, le COIP se charge de l’organisation. Chaque année, trois cents bénévoles, quarante policiers, des médecins de la Croix Rouge et des milliers de spectateurs se mobilisent pour créer l’événement ! Au niveau local, de nombreuses animations donnent une couleur festive à la compétition : défilés de vélos fleuris et de vélocipèdes, tombola des commerçants, bal de la Poly…
Chaque année, les enfants des écoles participent également à un concours de dessin visant à illustrer l’affiche de la course ! Toutefois, en dépit d’une émulation et d’une organisation remarquables, la course est annulée en 1990, toujours pour des raisons budgétaires. Elle est ensuite relancée jusqu’en 1998, date de son arrêt définitif.
Une déception pour Maurice Ridet et l’ensemble des bénévoles du COIP : « Cela s’est joué à une dizaine de milliers d’euros… ». Il importait donc de rendre hommage à toutes celles et ceux qui ont permis à cette course de rouler pendant près d’un siècle. Grâce à la stèle, c’est désormais chose faite ; la Polymultipliée reste gravée dans les cœurs et dans le marbre !

* Mécanisme permettant de faire passer la chaîne d'une bicyclette d'un pignon sur un autre pour changer de vitesse

Repères : 

En bref
1913 : création de la Polymultipliée
1970 : arrêt de la Polymultipliée
1979 : reprise de la course sous le nom de Trophée des Grimpeurs
1990 : annulation de la course du Trophée des Grimpeurs
1996 : reprise de la course sous le nom de Polymultipliée de l’Hautil
1998 : arrêt définitif de la course

Hôtel de Ville

37 rue du général Leclerc
78570 Chanteloup-les-Vignes
Tél. 01 34 01 10 50
Punaise carte interactivePlan interactif  

Horaires d'ouverture au public : 
Lundi de 9h à 12h et de 14h à 17h
Mardi et vendredi de 9h à 12h
Mercredi de 9h à 12h et de 14h à 18h
Jeudi de 14h à 17h

randomness