La Noé : Quand Chanteloup devint une ville

La Noé

Dans le courant de l'année 1966, le préfet du district de la région parisienne, avait décidé d'établir dans la boucle de Chanteloup une population d'environ 20 000 personnes en vue d'un équilibre de population de la région.

Courant d’Andrésy à Triel, une grande opération immobilière dite « opération des Grands Offices » (destinée à l'Office interdépartementale de la région parisienne, à l'Office d'HLM des Yvelines et à des Sociétés dépendantes de l'OCIL) devait permettre la construction d’environ 4000 logements.

Pendant sa gestation, le programme et l'ampleur même du projet ont changé plusieurs fois pour la commune de Chanteloup-les-Vignes. Dans un premier temps (un an d'études), la cité devait être très réduite et n’occuper qu’un terrain d'une trentaine d'hectares. Plus tard il a été décidé qu'une autoroute avec ses entours non edificandi devrait passer à cet emplacement ; l'opération a donc été déplacée vers l'Ouest ; la population prévue a été augmentée, peut-être décuplée. 

Initialement composé de 2400 logements et réparti sur 90 hectares de Triel-sur-Seine à Andrésy, l’ensemble totalisera finalement 2229 logements sociaux, tous localisés sur la commune de Chanteloup-les-Vignes, qui n’est alors qu’un village. L'architecte Emile Aillaud, qui déplorait la monotonie des quartiers de grands ensembles, cherchait à produire un espace urbain diversifié. Il conçoit donc des bâtiments de formes originales, disposés sur une succession de places pensées pour distraire les familles et reliées par des passages étroits. L’espace public est essentiellement piéton, les voitures étant stationnées à l’extérieur du quartier.

Le projet qui s’apparentait initialement à celui d'une ville nouvelle intercommunale, est réduit au seul territoire chantelouvais, faisant de la Noé un nouveau quartier de la ville. Il représente à sa livraison deux tiers de la population chantelouvaise.Son ampleur, au regard de la taille de ce qui n'est alors qu'une petite ville de 2500 habitants, bouleverse la vie communale. En moins de 10 ans, la ville compte plus de 10 000 habitants et devient la ville rêvée pour les ménages modestes et les familles immigrées dont la plupart des membres travaillent à l’usine Peugeot de Poissy, à 10 min en voiture..

Achevée en 1973, la ZAC de la Noé est l'un des derniers Grands ensembles construit avant la circulaire "Guichard" qui porte un coup d'arrêt à la politique d'aménagement régionale.

 

Hôtel de Ville

37 rue du général Leclerc
78570 Chanteloup-les-Vignes
Tél. 01 34 01 10 50
Punaise carte interactivePlan interactif  

Horaires d'ouverture au public : 
Lundi de 9h à 12h et de 14h à 17h
Mardi et vendredi de 9h à 12h
Mercredi de 9h à 12h et de 14h à 18h
Jeudi de 14h à 17h

randomness