Fulvia Ollivier, créatrice de savons bio

Fulvia Ollivier La savonnerie du Loup qui Chante

Depuis 2017, Fulvia Ollivier fabrique des savons et des produits cosmétiques naturels, bio et locaux à la savonnerie du Loup qui Chante. Récompensée récemment lors du Prix de l’entrepreneur, elle nous fait découvrir son univers. Immersion.

Nichée juste derrière la maison de la Petite Enfance, en plein cœur de la rue de l’Echo, la savonnerie du Loup qui Chante est un lieu dédié au bien-être où se sentir bien rime avec sentir bon. Il suffit en effet de pousser la porte de ce lieu atypique pour plonger dans un océan de parfums où les senteurs florales et végétales se mélangent aux effluves gourmandes et minérales. Où les bulles de savon se soulèvent au gré des idées de leur créatrice, Fulvia Ollivier. Portée par son enthousiasme et une passion hors du commun, cette entrepreneuse d’adoption, mère de trois enfants parle de son entreprise comme de son propre bébé ; un bébé venu sur le tard, après un parcours riche en rebondissements.
Avant de se lancer à son compte, Fulvia Ollivier a en effet vécu d’autres vies. Tour à tour animatrice de quartier et vendeuse d’aquariums, elle décide de fabriquer ses premiers savons après la naissance de ses jumeaux. « Lors de mon congé maternité, je ne souhaitais pas utiliser de produits inadaptés à la peau de mes bébés explique-t-elle. J’ai donc décidé de produire mon propre savon ». Elle suit alors de nombreux tutoriels sur YouTube, compulse avec avidité toutes les ressources disponibles sur Internet puis se lance dans le grand bain. C’est le déclic ! « Étant plutôt manuelle à la base, j’étais contente d’allier l’utile à l’agréable. Mon savon convenait parfaitement à mes fils et le fabriquer me rendais heureuse ! ».
Motivée par ces premiers essais, notre Chantelouvaise décide d’aller plus loin en participant à un stage de fabrication de savon. Sa mère, qui l’accompagne, l’encourage alors à monter sa propre entreprise. « Ma mère m’a permis de comprendre que ce métier était fait pour moi se souvient-elle. D’ailleurs, elle me soutient encore de façon très active mais plutôt pour faire la vaisselle, car il y en a beaucoup ! (rires) ».

Le local au cœur

Rétrospectivement, il aura fallu deux ans et demi à Fulvia pour lancer la savonnerie du Loup qui Chante. Deux années et demie émaillées de difficultés techniques, règlementaires et personnelles. « Créer une savonnerie est une entreprise compliquée ! Il y a énormément de règles à respecter car il s’agit de produits cosmétiques ». De la tenue de travail (blouse, gants, charlotte, protections de chaussures) au contrôle des formules par un médecin toxicologue en passant par la constitution d’un système de documentation hyper détaillé, la production de savon est rigoureusement encadrée.
Un parcours du combattant que Fulvia relève avec brio depuis qu’elle a quitté son ancien employeur pour se consacrer à 100% à sa nouvelle activité, avec le soutien de Pôle Emploi et de BGE Yvelines. Une dynamique positive par ailleurs servie par une réelle volonté de donner du sens à ses produits. Très ancrée dans la vie locale chantelouvaise, l’habitante des Feucherêts porte le « made in Chanteloup » avec fierté, tant sur les marchés que dans les salons. « Il est très important pour moi de mettre la ville en avant, notamment son côté social. Chanteloup-les-Vignes possède une gueule cassée à cause de son histoire mais c’est une ville dynamique, qui mérite d’être connue ». Afin de fédérer autour d’elle et de son territoire, Fulvia Ollivier peut compter sur un sens aigu de l’animation et de la vente, développé dans le cadre de ses expériences professionnelles précédentes. « Dès qu’un passant me dit bonjour, je l’invite à découvrir la savonnerie. Outre mon site internet et ma page Facebook, je me fais connaître par le bouche à oreille. C’est la base du développement commercial ». Mais si la savonnerie marche, c’est aussi grâce aux partenariats qu'elle parvient à tisser avec les artisans et commerçants locaux. De la bière de Maule au miel de Versailles, en passant par le vin de l’Association Viticole Chantelouvaise, Fulvia Ollivier incorpore le meilleur du terroir yvelinois dans ses savons. Elle s’attache aussi à valoriser l’identité de notre territoire avec des créations originales comme le baume de l’Hautil, un de ses « must-have » qui sert à la fois de crème de jour, de stick à lèvres et de crème réparatrice.
Dernier objectif en date : regrouper les femmes auto-entrepreneurs de la ville dans un collectif. « Il y a un fort potentiel et les Chantelouvais doivent nous connaitre. Je veux ouvrir le champ des possibles. Comme ça, nous pouvons toutes profiter du réseau de chacune ». Gageons que pour Fulvia Ollivier, l’avenir s’annonce toujours aussi radieux. N’hésitez pas à lui rendre visite !

Retrouvez ses produits sur lasavonnerieduloupquichante.fr et sur Facebook @lasavonnerieduloupquichante

Coordonnées
La savonnerie du Loup qui Chante
18 rue de l'Écho
78570
06 24 33 30 88
Chanteloup-les-Vignes
Contact : 

Renseignements : 06 24 33 30 88

Hôtel de Ville

37 rue du général Leclerc
78570 Chanteloup-les-Vignes
Tél. 01 34 01 10 50
Punaise carte interactivePlan interactif  

Horaires d'ouverture : 
Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 18h.
Le samedi de 10h à 12h (deux samedis par mois, voir permanence élus, rubrique "Votre Ville")

randomness