Brian "Brigandraw" : Le Mangaka de Chanteloup

Brigandraw

Brian Bapaume-Pactole (alias Brigandraw) dessine des mangas depuis son plus jeune âge. Admirateur des séries Dragonball Z, GTO, One Piece ou encore Naruto, le jeune homme de 24 ans mange, dort et rêve avec des personnages de BD plein la tête. Fasciné par les techniques d’encrage des maîtres du genre, il porte une attention particulière au traitement des ombres, des textures et de la lumière. Inspiré par les dessins-animés qu’il regarde à la télévision (dont le mythique Dragon Ball créé par Akira Toryama en 1989), il décide à 8 ans de tenter de reproduire ses héros favoris, sous le regard bienveillant de ses parents : « quand j’ai montré mes premiers dessins à ma mère, elle s’est demandée si j’avais utilisé du papier calque. J’ai donc recommencé sous ses yeux et, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle a été bluffée. Ça m’a décidé à continuer dans cette voie ».

Pendant plusieurs années, l’apprenti artiste perfectionne sa technique en usant ses feutres et ses crayons de couleur. De 15 à 18 ans, il s’aventure dans le domaine du street-art (« je suis un admirateur des travaux de Banksy ») et s’intéresse de près à l’univers des tatouages. Par l’intermédiaire d’un ami, il se met à dessiner des motifs pour des personnes désireuses de se faire tatouer. Ses propositions plaisent mais Brian a toujours la tête dans les bandes-dessinées : « j’ai eu de nombreuses propositions de collaboration. J’affectionne beaucoup l’art du tatouage, mais rien n’est aussi beau que le dessin traditionnel sur papier ».

Un style bien à lui

En 2014, sa soeur lui offre des crayons polychromes (NDLR : matériel utilisé par les professionnels de la bande-dessinée et du manga) pour son anniversaire ; la fièvre du papier le regagne. Brian se crée alors une chaîne Instagram pour diffuser ses créations : « Je n’ai pas eu la chance de faire une école d’art, mes parents n’avaient pas les moyens. Du coup, je fais fonctionner les réseaux sociaux qui me permettent de toucher le monde entier à moindre frais ». Rapidement, le jeune artiste trouve son public et, grâce au web, vend de nombreux dessins en France, aux Etats- Unis et même en Chine ! Soucieux de se forger un style propre, il invente une technique bien à lui : l’effect line. Grâce à ce procédé, qui consiste à remplir les blancs avec des traits tirés à la règle, ses personnages gagnent en mouvement et deviennent reconnaissables entre mille !

Si le dessin-animé est une source sûre d’inspiration pour Brian, le sport et la mode sont également très présents dans son travail. Les dessins de baskets ou de chaussures sneakers reviennent souvent sous ses crayons. C’est d’ailleurs grâce à ses représentations très personnelles de Nike Air Max ou Air Jordan qu’il a pu capter l’attention lors d’expositions à Chanteloup-les-Vignes et à Paris. Porté par une envie de toucher-à-tout, le jeune artiste fourmille d’idées et de projets : publication d’un manga, production d’une série d’animation, développement de cours de dessins en ligne, création d’une ligne de vêtements… Quant à une collaboration avec Nike, sa marque favorite ? Le jeune créateur reste réaliste: « J’aimerais bien évidemment leur proposer mes créations, mais je pense qu’ils ont déjà ce qu’il faut. L’essentiel pour moi est de me faire connaître du public et de faire mon possible pour que ma patte artistique soit reconnue ».

 

 

Repères : 

Pour découvrir les œuvres de Brigandraw, rendez-vous sur son profil Instagram : instagram.com/brigandraw/

Hôtel de Ville

37 rue du général Leclerc
78570 Chanteloup-les-Vignes
Tél. 01 34 01 10 50
Punaise carte interactivePlan interactif  

Horaires d'ouverture : 
Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 18h.
Le samedi de 9h à 12h : permanence Etat-civil uniquement.